14 juin 2018 ~ 1 Commentaire

Avengers Infinity

Débriefing Avengers Infinity
-Avant-propos : le cinéma permettant certaines libertés, quelques changements par rapport aux comics sont pardonnables quand cela améliore l’histoire (c’est même souhaitable pour une meilleure compréhension), sinon, la fidélité est de mise par respect aux sources et aux fans.
-Points positifs :
* De prime abord, je cite le gant de l’infini qui n’était qu’un simple gant incrusté des joyaux de l’infini dans les comics, et qui, dans le film, est vraiment une merveille de technologie permettant aux 6 joyaux d’interagir ensemble (c’est plus logique). Au passage, c’était génial de faire intervenir pour sa fabrication les forges d’Asgard.
* Dans la lancée, c’était plus simple et plus logique également, sans trop être infidèle aux récits, que les joyaux soient liés à une personne ou un évènement de la série Avengers ou Gardiens de la galaxie, au lieu d’être ramassé quelque part dans un trou de l’univers selon la version comics comme de vulgaires cailloux ; ou même auprès d’un personnage qui n’était pas présent dans la série.
*Et bien sûr, au-delà des scènes d’action continues à couper le souffle, et les combats de qualité, il faut citer l’assaut du Wakanda qui reste le cœur de l’histoire et l’apogée du film, et qui a arraché les applaudissements des spectateurs, fans et nouveaux confondus, tant par la beauté des prises de vue, que par le scénario, et l’intensité de ce moment. Les actions sont bien menées (du début à la fin du film d’ailleurs), et jamais l’esprit du sacrifice ne fut mené vers son comble qu’à ce moment. Pour qui vit vraiment l’histoire, c’est à verser une larme car après moult scènes de destruction, le royaume du Wakanda ressemble au dernier rempart pour la protection de la paix, le dernier coin du paradis qu’il faut défendre contre la horde de Thanos. Fantastique !
* Chapeau spécial au fait d’avoir fait participer l’excellent Jim Starlin dans cette aventure (voir générique final). En effet, ce dernier est le grand concepteur des grands crossovers réunissant tous les héros Marvel (surtout face à Thanos justement). Ce n’est que justice car comme on dit, à tout Seigneur, tout honneur.
* Et quand c’est fini, Marvel promet encore une suite fabuleuse avec l’appel de Nick Fury qui a fait apparaître l’emblème de Captain Marvel (4e du nom). N’allez pas imaginer trop vite qu’elle va réussir toute seule à résoudre le problème Thanos là où les superhéros réunis n’ont pas pu le faire. C’est un clin d’œil subtil que Marvel a fait. En fait, Captain Marvel, comme son prédécesseur feu Cap Marvel (3e du nom), en tant que personnage cosmique, ouvre simplement la porte à une suite qui se veut plus cosmique selon toute probabilité ; autant dans la diversité des empires que Marvel voudra bien introduire, que dans la « grandeur » cosmique (bien sûr, nous n’osons pas espérer une confrontation avec les grandes entités comme dans les comics, mais d’ici à ce que Galactus débarque, qui sait ? Wait and see comme on dit). Suspense et place au rêve donc encore une fois…
-Point négatif :
* RAS… (Ah ah ! je s’appelle Groot)
-Remarques :
* Juste une petite remarque qui n’enlève rien à la qualité du film et du scénario : dans les comics, jamais au grand jamais, Thanos n’a jamais versé aucune larme de compassion. La seule larme qu’il a versée, c’est quand il a échoué dans son désir de satisfaire dame Mort, avant qu’Adam Warlock le transforme en statue. Sa larme s’est solidifiée alors sur la statue. C’est vrai qu’au grès de leurs aventures, ils étaient tour à tour ennemis, puis alliés d’un moment, avant de s’affronter de nouveau ; et pour finir, Thanos semble avoir pris du recul face à dame Mort pour ne s’intéresser qu’à la protection de Sa Réalité. Toutefois, ce sera difficile de qualifier Thanos le nihiliste de « gentil ». Or, dans le film, Marvel voudrait nous montrer ce visage où il semble presque sympathique quand il sauve Gamora enfant par « bonté d’âme ?! », ou quand il pleure (de chagrin ?!) en sacrifiant Gamora adulte (qu’il aime ?!). C’est vraiment un autre visage de Thanos. C’est vrai que Marvel a fait la même démarche avec Loki pour le mettre du côté des gentils après. Du coup, la rédemption des « méchants » est un peu facile avec Marvel (où est la repentance sincère au préalable du pardon ?). Ceci dit, bien sûr, si nous ne comparons pas avec les comics, le Thanos du film est plus intéressant car cela ouvre sur un débat thématique pour savoir si la fin justifie tous les moyens par exemple…
-Conclusion :
* A revoir sans modération…
Joon

34276575_1282840411851815_1258811994849411072_n

Une réponse à “Avengers Infinity”

  1. Thèse : C’est une fusion très réussie des aventures de Thanos avec un trait de caractère qu’on ne lui connaissait pas, presque compatissant (passons). J’ai noté également la progression bien dans le rythme du film qui aboutit à un beau final même si les films s’inspirent les uns des autres (pourquoi changer après tout une équipe qui gagne ?). Bref, un bon moment à passer avec le plaisir de jongler avec tous les héros Marvel (en attendant d’intégrer les autres). Le rêve de tous les fans.
    Anti-thèse : Juste un petit bémol qui me fait penser que tout était comme ça dans le film? (à la va vite sans relecture, ça passe ou ça casse). Quand au début du film, alors qu’Asgard a été déjà détruit et que Thanos a acquis une autre pierre d’infinité ; c’est là que Thor dit : « Mais nous avons un Hulk », et d’un coup, Hulk surgit l’on ne sait d’où ? Mais où était-il donc pendant qu’Asgard s’est fait démolir ? Etait-ce plus efficace d’attendre que Thanos ait la pierre d’infinité pour agir ? Si c’est juste pour justifier qu’il ne peut plus vaincre Thanos, on aurait pu attendre carrément un autre moment. Bref, ce petit passage du film que je ne m’explique pas laisse à penser que tous les autres scénarios ont suivi le même modèle (textes et actions). Par faute de temps et pour économiser ? Or, c’est ainsi que Marvel fait avec les parutions mensuelles des comics : il prend scénaristes et dessinateurs à la pelle pour faire paraître beaucoup de numéros. C’est seulement lors des grands évents qu’il sélectionne les bons scénaristes et dessinateurs de renom. Le commercial aussi pour un grand film comme ça ? J’aurai aimé que tout soit bien soigné même si ce n’est pas évident un grand rassemblement de héros, mais c’est ce que les fans attendent ; sinon, pourquoi racheter encore les droits des X-Men et autres Fantastiques ? Si c’est pour faire pire ? (pour l’argent des fans ?)
    Synthèse : A revoir pour l’assaut du Wakanda entre autres. Grandiose !
    A bon entendeur salut !
    Coach


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IsAssMat |
Reefer 450 de Jeff |
Vente Greenline 33 état par... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Roguetrader63
| Poissons et bon coins de pê...
| Lejardindebea