20 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Apologie du 9e art

1375254_527581330668346_1992894562_n

Apologie du 9e Art
Culture artistique américaine appelée Comics qui a débuté avant guerre (soif d’héroïsme, de liberté, et de justice ?), et qui témoigne d’une grande vérité : l’esprit qui nous anime (Ainsi, de deux expériences similaires, un personnage a choisi le chemin de la haine, tandis qu’un autre le chemin du pardon). Elle s’est développée après guerre en ayant acquis, aujourd’hui, ses titres de noblesses avec des scénaristes et des dessinateurs de talents, parfois Chrétien comme dans une réalisation du « Seigneur des anneaux », « Narnia », ou « Grandes aventures de la bible en B.D. » (éditions LLB)…
Beaucoup pensent qu’une fois converti à la foi chrétienne, ils doivent se confiner juste à la lecture de la Bible. Ainsi, une personne de témoigner dans une réunion de maison : « Avant de connaître le Seigneur, je lisais Tintin ; maintenant, je lis la Bible ». J’ai pris la liberté de corriger sa déclaration avec amour, étant le responsable de la réunion, et dit à l’assistance : « Quand nous nous convertissons au Seigneur, il arrive que l’Esprit de Dieu va nous conduire à quitter certaines lectures ou même certains lieux, certaines fréquentations, si cela peut être une occasion de chute pour nous, mais en règle générale, c’est nous mêmes et notre propre regard qu’il va changer. C’est notre propre conception erronée qu’il va faire évoluer. Ainsi, je connais bien une personne qui lisait déjà la Bible avant sa conversion, mais n’y comprenait pas grand-chose ; puis, après sa conversion, comprit enfin le sens des Ecritures. Donc ce n’est pas tant une question de lecture (surtout Tintin ?) mais plus de renouvellement de l’intelligence » (Colossiens 2 :20-23) + http://www.internationalsportsministries.com/vision.html
En effet, quand un étudiant fait ses devoirs de Maths (pendant quelques heures donc), il ne pense pas forcément à Jésus, mais ce n’est pas pour autant que les Maths sont anti-bibliques. Un jour, un étudiant biblique a voulu renoncer à son parcours car l’on y étudiait l’anglais. Il voulait juste étudier la bible. Je lui ai alors expliqué l’avantage de pouvoir lire en anglais car il y avait plus de littératures écrites en anglais dans le monde déjà, puis en dehors de l’anglais, nous devions aussi connaître quelques rudiment d’hébreux et de grec dans lesquels la bible était écrite dans l’original. Il a continué sa formation biblique après réflexion.
En France, Charles Perrault (1628-1703) est surtout connu en tant qu’auteur de contes, dont les œuvres ont été transcrites par les frères Grimm et compagnie après sa mort, ou mis en musique par Offenbach et d’autres. Saviez-vous qu’il était d’abord un homme de loi ? (avocat, divers emplois dans l’administration royale, membre actif de l’Académie française) ; rien que du sérieux donc, mais c’est en littérature qu’il va mener sa plus grande bataille, et, comme La Fontaine dont il s’est donné pour maître, il a voulu à la fois instruire et divertir ; car il avait compris qu’une leçon passait plus facilement à travers le divertissement et la manière ludique (ce qui a fait aussi le succès de Disney).
Ne nous y trompons pas, mais sachons que quel que soit l’activité, nous sommes le terrain de jeu des esprits qui veulent tous notre cœur (même dans le domaine du travail). Même en voulant servir Dieu en église, des esprits séducteurs peuvent nous tenter (il y en a qui pense que dans l’église, il n’y a pas de manifestations d’esprit mauvais, alors que la première chose qui est arrivé au Seigneur Jésus après son baptême est la tentation du Satan). Et Jésus a triomphé de lui. C’est surtout l’apôtre Paul qui compare la vie chrétienne à une vie de combat, de course, avec une discipline martiale.
Encore une chose : « Chrétiens » veut dire « disciples du Christ » ou « petits Christ », membres de « Son Corps », appelés à accomplir les mêmes œuvres de salut et de justice que Lui selon l’évangile de Jean 14 : 12 > « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais vers le Père ».
Quelqu’un a dit : « là où est ton cœur, là est ton chemin », mais tout est question d’équilibre et de sagesse.

Coach

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IsAssMat |
Reefer 450 de Jeff |
Vente Greenline 33 état par... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Roguetrader63
| Poissons et bon coins de pê...
| Lejardindebea